PW: egroj

martes, 12 de junio de 2018

Stochelo Rosenberg & Tim Kliphuis • Tribute Stephane Grappelli



Dans la série des hommages rendus au violoniste Stéphane Grappelli à l’occasion du centième anniversaire de sa naissance, voilà celui, attendu, du Trio Rosenberg.
Le fameux trio hollandais ne pouvait pas manquer ce rendez-vous. Rappelons qu’en 1993, Stochelo et ses cousins eurent l’extrême honneur d’accompagner au Carnegie Hall le regretté violoniste alors dans sa 85ème année, qui déclara à l’époque : "De tous les guitaristes et groupes manouches avec lesquels j’ai pu jouer durant ma vie, ce sont les Rosenberg les meilleurs.". Reconnaissance à caractère forcément inestimable de la part d’un des deux inventeurs du jazz manouche. On pourra d’ailleurs se faire une idée de la complicité des deux leader en réécoutant l’album Caravan dans lequel Stochelo rend l’invitation à Grappelli sur cinq merveilleux morceaux bien dans l’esprit du Hot Club...
Pour ce qui est de ce Tribute to Stéphane Grappelli, soyons honnête, il n’y a pas grand chose de nouveau : c’est magnifiquement joué. Stochelo, égal à lui même, y joue divinement, son distingué vibrato fait résonner sa Selmer de manière exceptionnelle, et ses envolées de virtuosité restent désarmantes. La rythmique est parfaite, on a déjà tout écrit la dessus. Dans le rôle du violoniste (rôle particulièment difficile à tenir sur un disque avec un hommage aussi affiché), Tim Kiplhuis, déjà entendu régulièrement chez Fapy Lafertin, s’en sort à merveille : il sonne plus "grappelli" que nul autre et réussit même la gageure de retrouver beaucoup de son inimitable légèreté...
Comme on l’a dit, c’est donc magnifiquement joué... mais sans réelle surprise. On ne retrouve hélas pas le charme et le feu de l’album précédent, Roots avec le clarinettiste Bernard Berkhout. Mais qu’à cela ne tienne... Ce Tribute to Grappelli restera malgré tout un excellent album de jazz manouche avec de chouettes chorus. C’est qu’à force d’être habitué au caviar, je chipote...


 http://www.djangostation.com/Tribute-to-Stephane-Grappelli,886.html


1. R-Vingt-Six (Django Reinhardt - S. Grapelli) 3’36
2. My Melancholy Baby (E. Burnett - G. Norton) 2’57
3. Micro (Django Reinhardt) 2’52
4. Si Tu Savais (G. Koger / G. Ulmer) 3’12
5. Eveline (S. Grapelli) 2’52
6. What Am I Here For (D. Ellington) 3’10
7. You Are The Sunshine Of My Life (Stevie Wonder) 5’22
8. Liza (G. Gershwin) 2’27
9. Time On My Hands (Adamson - Gordon - Youmans) 2’21
10. How High The Moon (Hamilton - Lewis) 3’03
11. Nuages (Django Reinhardt) 3’54
12. I Got Rhythm (I. Gershwin - G. Gershwin) 3’16
13. I Surrender Dear (H. Barris - G. Clifford) 3’42
14. Ol’ Man River (Hammerstein II - Kern) 3’45
15. Diminishing (Django Reinhardt) 2’55

Enregistré au Studio Audioworkx Hoogeloon, Hollande.
Stochelo Rosenberg joue sur Eimers et Selmer.

Label : Foreign Media Music
Date de sortie : 1er mai 2008












This file is intended only for preview!
I ask you to delete the file from your hard drive after reading it.
thank for the original uploader





No hay comentarios:

Publicar un comentario