PW: egroj

miércoles, 8 de junio de 2016

Plumes Quartet • Plumes Quartet



Le Plumes Quartet naît en 2013 de quatre musiciens qui jouaient ensemble dans une formation réunie par Pierrick Menuau, saxophoniste ténor (Butch Warren, Rhoda Scott, Jean-Philippe Bordier, André Persiani...), sous le nom du Stanley Turrentine Organ Project.

Le groupe joue alors le répertoire sixties de Stanley Turrentine, Tommy Turrentine, Shirley Scott ou encore Les Mac Cann, avec Cédric Piromalli à l’orgue Hammond (Daniel Humair, Sebastien Boisseau, Paul Lovens, Mikko Innanen...), Arnaud Lechantre à la batterie (Benny Golson, Sarah Lazarus, Alain Jean-Marie, Eric Le Lann...) et le guitariste Nicolas Rousserie (Rhoda Scott, Butch Warren, Emmanuel Bex, Mourad Benhammou...).

Ce dernier propose, après quelques concerts, de construire un répertoire de compositions à partir de certains morceaux originaux. Le plaisir et la connivence dans le jeu entre ces quatre musiciens n’étant plus à prouver, la finalisation de l’album se fait naturellement en novembre 2015.

À l’écoute de leur musique, on comprend vite que les musiciens de Plumes se complètent et se retrouvent sur le terrain de l’interaction des rythmes boogaloo jazz et bien sûr du blues. On sent aussi leur profond souci de la forme de la composition et du développement. Influencés sans doute par leur expérience de la musique improvisée (plusieurs des compositions de Plumes sont le résultat d’une idée ou d’un élément tirée du répertoire de Stanley Turrentine : La Montagne du Combattant vient de Gibraltar, La Femme Doigt de Lady Fingers, entre autres).

Plumes Quartet, c’est la vision fantasmée de l’Amérique urbaine et sa musique des années soixante, une vision imagée qui prend corps grâce à l’influence de Stanley Turrentine.


1. Marche a plusieurs (703)
2. Sans chaine (522)
3. Etibe (418)
4. L'eau, l'histoire de do (648)
5. Tripotism (520)
6. Il etait deux fois (556)
7. Heritage grave (530)
8. La femme doigt (647)
9. La montagne du combattant (604)





No hay comentarios.:

Publicar un comentario